Le Canon EOS 5D Mark II à la Cité des Enfants

La semaine dernière, je me suis rendu à la Cité des Enfants (à la Villette, à Paris). J’y suis allé en voiture, avec un GPS, un iPhone et un Canon EOS 5D Mark II. J’aimerais parler ici de ce dernier… Mais pour commencer, quelques mots sur l’iPhone et le GPS… L’iPhone n’est pas utilisable en tant que modem. Il a donc été impossible pour mon GPS de s’en servir afin se connecter à Internet. Alors un GPS intégrant une carte SIM (comme le TomTom GO 940 LIVE) devient tout de suite très intéressant… Heureusement que ce n’est quand même pas la seule raison qui me pousse à changer de GPS !

C’était mon troisième jour de test du Canon EOS 5D Mark II. Après des photos de nuit et des essais en studio, j’ai profité de cette visite pour le tester en tant que compagnon pour ma petite famille, tant pour les photos que pour les vidéos. En effet, cet appareil photo de type reflex numérique dispose d’un mode vidéo Full HD. Première conséquence : je n’ai pas eu à prendre de camescope. Ainsi, j’ai pris un sac plus petit, contenant juste le 5D Mark II et un 24-105 f/4 IS. Plus petit, donc moins encombrant, mais aussi plus léger : un vrai soulagement.
J’ai déjà évoqué certains nouveaux usages permis par le Canon EOS 5D Mark II. Il y en a deux autres que j’aimerais citer ici car ils correspondent particulièrement à ces dernières photos. Le premier : en faible luminosité, je me mettais souvent à 1 600 ISO et f/4 (donc profondeur de champ plutôt faible) alors que maintenant, je peux passer à 6 400 ISO et f/8 (donc une profondeur de champ plutôt moyenne). Le deuxième : à 6 400 ISO et l’ouverture maximale (f/4, f/2,8 ou f/1,8 en fonction de l’objectif que j’ai monté), je peux maintenant prendre des photos quasiment dans le noir. Ce sont là deux nouvelles libertés auxquelles j’ai eu souvent recours à la Cité des Enfants.
Une question se pose de manière évidente : « et le bruit ? » Il est remarquablement contenu jusqu’à 3 200 ISO (voir l’exemple en illustration). Il est même négligeable pour mes usages. À 6 400 ISO, il est bien sûr plus présent. Mais cela reste exploitable si l’on se permet un bruit visible ou si l’on vise seulement une qualité écran. Au-delà (12 800 et 25 600 ISO), c’est plus compliqué à gérer…
Autre question qui vient rapidement à propos du Canon EOS 5D Mark II : « et la vidéo alors ? » J’en suis très satisfait étant donné ce que j’avais repéré avant de partir pour la Cité des Enfants et ce que j’ai essayé sur place. Il faut effectivement que je me prononce en apportant ces précisions car il est clair que cet appareil ne remplace pas un camescope dans toutes les situations. Clairement, le mode vidéo du 5D Mark II connaît plusieurs limitations à prendre en compte. Voici mes premiers retours… Il n’y a par défaut pas de bouton d’enregistrement vidéo. Mais il est possible d’affecter cette fonction au bouton Set : pratique ! Ensuite, il ne faut pas compter sur la mise au point pendant une prise de vue. Il vaut mieux penser la vidéo plan par plan, avec à chaque fois une mise au point préalable. Autre limitation : quand on utilise le micro interne et la stabilisation légèrement sonore d’un objectif, le bruit du mécanisme s’entend dans la vidéo. On peut donc être amené à désactiver cette stabilisation (on peut aussi éviter l’autofocus pour cette raison). Dernier point de cette petite liste : la prise HDMI du 5D Mark II est une mini HDMI et le câble n’est pas fourni. On s’en sort avec un adaptateur ou un câble spécial si l’on n’est pas déjà équipé en mini HDMI.
Alors maintenant, les aspects vraiment agréables… Ah, les focales courtes : quel bonheur ! Elles sont directement accessibles, il me suffit de descendre par exemple à 24 mm. Donc, pas besoin de complément optique comme sur la plupart des camescope. Et forcément, le capteur 24/36 du Canon EOS 5D Mark II offre aussi l’accès à des profondeurs de champ plutôt faibles. Une grande ouverture et une focale plutôt longue garantissent des fonds tout à fait flous. Un régal pour les yeux si la mise au point est correcte, mais un piège si l’on ne maîtrise pas la mise au point… Quant aux fichiers obtenus, je les trouve très corrects, pour le son comme pour l’image. Il sont en tout cas largement satisfaisants pour cette utilisation (je pourrai en parler davantage par rapport à des situations plus exigeantes). Autre bonne impression : l’autonomie de la batterie. D’après l’indicateur, je n’en ai même pas consommé 30 %, alors que j’ai rempli une carte mémoire de photos et de vidéos (sachant que les vidéos nécessitent l’utilisation du mode LiveView).
D’ailleurs, il est préférable d’avoir pas mal de gigaoctets sous la main… J’ai rempli 4 Go en 2 h 00, alors que je n’ai pris qu’environ 60 photos (en JPEG + RAW) et une quinzaine de vidéos (d’un peu moins de 30 secondes en moyenne). Et pour l’instant, je dois garder tous ces Go de données bien au chaud car je ne peux pas traiter les fichiers RAW (au format CR2 de Canon) avec les versions actuelles des outils que j’utilise couramment : Lightroom, Photoshop et DxO Optics Pro. En attendant, je réessaye le logiciel fourni par Canon (DPP : Digital Photo Professional). Mais à nouveau, j’aimerais bien l’éviter…
Pour finir sur les nouveaux usages permis par le Canon EOS 5D Mark II, évoquons un point que je testerai sous peu : la photo au flash. Avec le 5D, je les faisais souvent à 400 ISO, pour prendre aussi l’éclairage ambiant, mais sans faire vraiment monter le bruit. Maintenant, je peux certainement monter à 1 600 ISO avec à peu près le même niveau de bruit, mais avec beaucoup plus de lumière ambiante…
Voici une photo (fichier JPEG sorti du Canon EOS 5D Mark II) que j’ai prise à la Cité des Enfants le 07/12/2008 (24 mm, 3 200 ISO, f/8, 1/50 s) :

022lacitedesenfants

Voir aussi : le récapitulatif.
Publicités

18 réflexions sur “Le Canon EOS 5D Mark II à la Cité des Enfants

  1. Non. Les photos que je prends avec cet appareil passent toujours par au moins un ordinateur avant leur mise en ligne (voir <a href="http://www.nouvelleproduction.net/2008/12/mon-flux-de-travail-photo-avec.html">mon flux de travail</a>). Par contre, je <a href="http://twitpic.com/photos/nesposit">publie directement</a> quelques photos depuis mon iPhone avec&nbsp;Twitterrific&nbsp;vers Twitter et FaceBook en utilisant TwitPic. Je pourrais aussi les envoyer vers Flickr avec ShoZu, mais je garde mon compte Flickr pour les photos plus travaillées.

  2. oui moi aussi, mais bon tu connais la qualité de l’iphone.je trouve qu’une photo brut d’un 5d c’est forcément mieux qu’un iphone connecté via twitter…

  3. non mais tu as ton sony ;-)même à la maison je trouve rébarbatif de connecter le canon, alors que je pourrais envoyer directement avec eye-fi

  4. Les photos que je prends avec le&nbsp;Sony Cyber-shot DSC-T500 sont essentiellement personnelles. Alors je ne les mets jamais en ligne…

  5. Hello, merci pour le test, j’ai aussi ce boitier, et je n’arrive pas régler l’ouverture un mode vidéo, le rendu est aléatoire, un coup 5.6 un coup 2.8 pour le même endroit. je n’arrive pas non plus a faire des vidéo a 1.4….as-tu remarqué ce problème ou suis-je incompétent et j’ai pas trouver le bouton de réglage…

  6. Salut Tony !<br>Le mode vidéo a effectivement pas mal de limitations. Il est clair que ça ne remplace globalement pas un camescope 😉

  7. bonjour,je cherche partout un info concernant le mode video du mark II : peut on régler l’ouverture du diaphragme ? Toutes les vidéos que j’ai pu voir sur le net, utilisent une grande ouverture ce qui a pour effet de toujours avoir des fonds flous. Pour ma part, je préférerait pouvoir fermer afin d’avoir tous les plans nets, notamment lors de tournages sur fond vert pour faire de l’incrustation. Lorsqu’un personnage a des contours flous il n’est pas aisé de le réincruster dans un décor…

  8. Salut Benjamin,<div>Aucune trace du réglage de l'ouverture en mode vidéo, que ce soit sur le boîtier (l'ouverture indiquée en mode Av ou M n'est pas prise en compte) ou dans la documentation (il n'est fait mention que de la correction d'exposition)…</div>

  9. <div>Pas de souci pour les vidéos : Final Cut Pro les prends en compte directement. Par contre, contrairement aux vidéos HDV, celles du 5D Mark II nécessitent le calcul du rendu.</div>

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s